L’expérience du projet CORE à l’université de La Réunion

By Zoulfikar Mehoumoud Issop, Université de La Réunion
Fri 17th June 2016 | Blog

A l’université de La Réunion, une équipe d’enseignants intervenant en première année d’Administration Economique et Sociale (AES) et d’économie-gestion a été fortement séduite par la philosophie du projet Core selon laquelle il est temps à présent d’enseigner l’économie comme elle s’est construite ces trois dernières décennies ! Les membres de l’équipe sont Yves Croissant, Sabine Garabedian, Freddy Huet, Zoulfikar Mehoumoud Issop, Stéphane Murday et Olivia Ricci.

Le département d’économie de l’université de La Réunion a mis en place récemment une nouvelle maquette d’enseignements qui propose un portail d’accès unique pour des études en économie. C’était donc le moment idéal pour proposer à leurs étudiants un ensemble de cours d’introduction à l’économie qui puisse être en adéquation avec la réalité qui les entoure, pour véritablement susciter leur attention et entretenir leur motivation à poursuivre des études d’économie. L’ambition de ces cours, intitulés Principes Généraux de l’Economie 1 et 2, est similaire à celle poursuivie par le projet CORE : transmettre les concepts théoriques de base nécessaires à la compréhension de l’économie en puisant des exemples dans les faits stylisés contemporains et en faisant appel aux avancées récentes de la discipline.

La philosophie collaborative et globale qui sous-tend l’écriture du projet CORE, a également motivé sur place la collaboration et la constitution d’une équipe pédagogique locale de six collègues enseignants dédiée à l’élaboration d’un même cours harmonisé et homogénéisé dans plusieurs filières (droit, économie, AES), et sur plusieurs campus (les formations sont localisées à deux endroits : l’un située dans le nord de l’île, à St Denis, et l’autre dans le sud de l’île, au Tampon).

En juillet 2015, l’équipe s’est plongée dans l’écriture de la traduction française d’une première sélection d’unités de l’e-book (1, 3, 6, 7, et 8) et dans la création de support de cours, afin d’être opérationnels le 21 août 2015, le jour de la rentrée. L’actualisation de Septembre de la section «The Economy » a pu également être intégrée au fur et à mesure que le cours magistral avançait. Un volume horaire total de 36 heures a été dispensé auprès de près de 2000 étudiants de première année de licence (AES, Economie-Gestion et Droit)!

A partir du mois de février 2016, une seconde équipe a pris le relais et a préparé le matériel pédagogique francophone pour une nouvelle sélection d’unités (11, 12, 13), afin de les dispenser auprès de près de 1000 étudiants pendant 36 heures de cours magistral et 18 de travaux dirigés pour le programme AES.

L’équipe pédagogique a pris soin de mentionner aux étudiants que les thèmes de CORE abordés en cours magistral étaient conçus pour répondre à des questions économiques contemporaines, comme l’interaction entre travail et progrès, ou entre les fluctuations économiques et le chômage. Cette approche a séduit les étudiants. A l’inverse, les séances de travaux dirigés étaient destinés à l’apprentissage des outils notamment mathématiques (calcul des variations, taux de croissance, multiplicateurs, et autres outils mathématiques et statistiques, lecture des graphiques, etc…) à l’instar de ce qui est pratiqué dans les cours traditionnels d’introduction à l’économie.

Une difficulté rencontrée a été le manque de présence de faits, et d’exemples concernant la France et l’Europe, même si les exemples cités sur d’autres pays ont permis de faire des comparaisons avec certaines spécificités de l’économie réunionnaise. Par exemple, l’île de La Réunion, qui est un département d’outre-mer français et une région ultrapériphérique de l’Union Européenne, présente des particularités démographiques et d’emploi. Par exemple, les inégalités de revenus sont plus fortes (avec un indice de Gini proche de 0,53) que les autres régions françaises (indice de Gini de 0,38 en moyenne). Les différences de La Réunion par rapport aux régions françaises de la métropole ont pu être soulignées en cours : l’existence d’un taux de chômage plus élevé, la composition plus grande de ménages, le faible niveau d’éducation les faibles revenus issus des retraites et du patrimoine plus faibles, etc.

Pour ce qui concerne l’assimilation du cours et afin de leur donner de l’autonomie dans leur apprentissage, les étudiants ont été encouragés à se connecter au site internet www.core-econ.org pour télécharger les unités, lire les vidéos et réaliser les quizz et QCMs. Toutefois, la barrière de l’anglais pour un public de première année totalement francophone a limité l’utilisation du site web dédié. La traduction de l’Ebook en français prévue pour la fin du mois de juin est à cet égard attendu avec impatience.

L’équipe d’utilisateurs de CORE du département d’économie de l’université de La Réunion est totalement satisfaite de l’utilisation qu’elle a pu faire du projet et attend avec impatience ses développements futurs annoncés. Elle a pour ambition de mettre en place à la prochaine rentrée universitaire des quizz, des exercices supplémentaires et autres QCMs via la plateforme informatique Moodle de l’établissement.

Find this article translated into EnglishOur thanks to Zoulfikar Issop, the author of this piece, for sharing the experience of using CORE on Réunion Island.

Are you learning or teaching CORE, and want to share your experiences/give feedback? Get in touch with us. We’d love to hear from you.